Nostalgie du soleil levant, le goût pour l'art japonais du 6 juin au 26 aout 2012

Publié le par ATMPJ

Le Musée des Beaux-Arts de rennes s'inscrit au cœur d'un jumelage pérenne entre Rennes et la ville japonaise de Sendai. Depuis 1967, cette relation privilégiée a fait l'objet d'échanges, dons et cadeaux entre les deux villes, touchant également le domaine des arts et du patrimoine.

Dans ce cadre, onze kimonos de prestige furent offerts par la ville de Sendai à la capitale bretonne entre 1982 et 1984, afin de souder cette amitié profonde. Ces kimonos, confectionnés dans les années 1950 ont été créés sur des modèles anciens dont les motifs datent du XIIIème siècle.
Par ailleurs, le musée des beaux-arts possède un fonds de plus de 2000 estampes parmi lesquelles une collection en provenance de l'école d'Osaka, offerte à la ville de Rennes par le professeur Zensetsou Ohya en 1959 lors de son voyage en Europe. Une sélection de trente six estampes se concentre sur l'expression du Kabuki, théâtre traditionnel japonais.

Les acteurs et les scènes épiques sont représentés au cœur de récits historiques et mythologies. Entre kimonos et estampes, l'exposition du musée de Rennes témoigne ainsi de l'art japonais, qui fut la source de réflexions artistiques en occident dès la seconde moitié du XIXème siècle.

 

En savoir plus:http://www.mbar.org

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article