Les Japonais s’inquiètent de la disparition des Tempuras dans les ambassades

Publié le par ATMPJ

Le Japon s’inquiète de sa diplomatie gastronomique. Soumises à une cure d'austérité, les ambassades japonaises à l'étranger seraient-elles en train de perdre la «guerre des petits fours» face à la Chine et ses opulents buffets?

C'est la très sérieuse crainte que vient d'exprimer le ministère japonais des Affaires étrangères qui commence à s'inquiéter sérieusement de la baisse de qualité des réceptions officielles nippones.

Selon le ministère, qui s'appuie sur des témoignages de diplomates, la Chine est en train de «mettre le paquet» pour ses missions à l'étranger au moment où les ambassades nippones en seraient à racler les fonds de tiroirs.

Devant un comité parlementaire, le chef de la diplomatie Fumio Kishida a récemment précisé que les sommes allouées aux ambassades avaient diminué de 40% ces dix dernières années.

Et d'ajouter que les hôtes étrangers des réceptions diplomatiques, notamment celles pour l'anniversaire de l'Empereur, avaient eux-mêmes parfois remarqué que le saké servi était de seconde zone, sans parler des canapés et petits fours.

 

La suite sur 20 Minutes.

Publié dans News

Commenter cet article