Le Sanja Matsuri d’Asakusa - 三社祭

Publié le par ATMPJ

800px-View of mikoshi from sensoji Sanja Matsuri 2006-3

 

Cette fête est célébrée chaque année pendant 3 jours (3ème dimanche de Mai et les deux jours qui précèdent) dans le but d’éloigner les calamités et d’attirer la bonne fortune. Le Sanja Matsuri est considéré comme un des 3 plus grands festivals de mikoshi – sanctuaires portatifs - et rassemble près de 2 millions de visiteurs chaque année.

Voici une petit vidéo qui date de l'année dernière:http://www.youtube.com/watch?v=hqNCWvYgML4


Les origines:

« Au matin du 18 Mars 628, deux frères, Hinokuma Hamanari et Takenari, pêchaient dans l’actuelle Sumida-gawa lorsqu’une statue se prît dans leur filet. Ne sachant pas de quoi il s’agissait, ils la montrèrent, Hajino Nakamoto le lettré du quartier, qui reconnut alors la statue du Boddhisattva Kannon. Suite à cette découverte, les 3 hommes prièrent chaque jour devant la représentation de la déesse Kannon. Hajino transforma sa maison en temple pour y abriter la statue puis se fit moine. Le Sensô-ji (浅草寺)– temple bouddhiste d’Asakusa – était né. »


Le sanctuaire d’Asakusa-Jinja fut érigé entre le 12ème et le 13ème siècle. Il est dédié aux 3 hommes qui firent la découverte, que l’on appelle Sanja-sama - les 3 divinités. A cette période le Sanja Matsuri était commémoré le 18 Mars, jour de l’apparition du Bodhisattva Kannon. Les mânes des 3 dieux étaient transportées sur les mikoshi, depuis le sanctuaire d’Asakusa-Jinja au temple Sensô-Ji ou ils s’y restaient toute une nuit à côté du Bodhisattva. Le lendemain, les 3 divinités étaient embarquées sur la rivière Sumida lors du Funa Matsuri, puis baladées dans le quartier d’Asakusa.


Une tradition séculaire:

Aujourd’hui, la traversée de la Rivière Sumida n’est plus organisée, mais elle a eu lieu exceptionnellement en 2012, pour marquer le 700ème anniversaire. Le Sanja Matsuri est désormais célébré en Mai et des centaines de mikoshi sont promenés à travers les 44 districts qui composent Asakusa. Certains ne sont portés que par les hommes, d’autres uniquement par les femmes ou les enfants. Durant le dernier jour de la fête, les 3 mikoshi principaux sont transportés pendant près de 14 heures à travers le quartier puis raccompagnés au Sanctuaire Asakusa.

Le Sanja Matsuri se termine avec un spectacle de danse appelée le Binzasara Mai, qui a pour vocation de prier pour d’abondantes récoltes et la prospérité. Les danseurs accompagnent leur danse avec un Binzasara, instrument de musique fait de petites lattes de bambous qu’ils déploient puis replient pour créer une mélodie toute particulière.

Publié dans News

Commenter cet article