Le Japon se cherche une nouvelle capitale

Publié le par ATMPJ

Près de seize mois après les événements de Fukushima, le Japon se prépare déjà à une nouvelle catastrophe. Le gouvernement du pays réfléchit à déménager dans une autre ville en cas de tsunami ou de tremblement de terre, rapporte RT.

Read More

Le gouvernement japonais est en effet en train de réfléchir à quelle ville choisir pour se relocaliser en cas de catastrophe, comme un tremblement de terre dévastateur ou un tsunami. C’est le Conseil central de prévention des catastrophes du Japon qui conseille aux dirigeants de se préparer à bouger les bureaux du gouvernement et de la Banque du Japon.

Pour l’instant, les quartiers généraux de rechange du gouvernement japonais sont localisés dans le district de Tachikawa situé à l’ouest de Tokyo. Si la résidence d’urgence est prête à être utilisée en cas de besoin, sa localisation (à 30 km du centre de Tokyo) ne lui permettrait pas d’échapper à une catastrophe future.

Le conseil recommande ainsi au gouvernement de choisir entre cinq villes moins exposées que la capitale actuelle: les deux plus grandes villes du pays, Osaka et Nagoya, mais aussi Sapporo, Sendai et Fukuoka. Les villes choisies ont été sélectionnées parce qu’elles possèdent déjà de larges bureaux de gouvernement ainsi que des branches de la Banque du Japon.

 

Retrouvez la suite de l'article sur Slate.fr

Publié dans News

Commenter cet article